Aller au contenu

Le hameaux

HISTOIRE d'YGOS > SAINT SATURNIN



Paroisse de Saint-Saturnin

Il y avait autrefois à Ygos, au voisinage de la route d'Ygos à Saint-Martin, du côtè du quartier de Lauray, Badie et du Lanin, un lieu de culte important.
L'Eglise paroissiale de Saint-Saturnin.
D'après des écrits de plus de 200 ans, datant de 1779, Louis XVI était alors roi de France.
Il est adressé un courrier à l'attention de l'Evêque d'acqs par :
_____________ les Membres du Conseil de Fabrique (actuel Conseil Pastoral)
________-_____le Curé de Saint-Yaguen
signifiant que cette église était en fort mauvais état.

La paroisse était pauvre, les marguilliers responsables des finances étaient inquiets.
Heureusement, l'Evêque a été compréhensif.
Le 8 Mai 1779,il a accordé un délai de 6 mois pour réaliser les travaux indispensables
Cela encouragea les ouvriers qui mirent du cœur à l'ouvrage, et fin Septembre de la même année, une lettre de Jacques MAQUE, fabricien de l'église, signifiait à Monseigneur Charles Auguste Le QUIEN DE LA NEUF-VILLEE, Evêque d'Acqs, que les travaux étaient terminés.
Cette lettre nous apprend  également que le Sieur VIVART,
curé de Saint-Saturnin et de Suzan, qui était parti à Bordeaux pour la durée des travaux, fait la sourde oreille aux supplications de ses paroissiens qui lui demandent de revenir célébrer la messe et autres offices, selon l'usage de tout temps.

Pendant une cinquantaine d'années le pays traverse des temps difficiles :
__La Révolution, la 1 er République, le Consulat, l'Empire avec Napoléon, puis les ____rois Louis XVIII et Charles X.
A la fin de ces périodes, l'église de Saint-Saturnin existe toujours, mais elle a beaucoup souffert.

Abandonnée, elle n'est plus une église paroissiale, elle devient:
_____" Chapelle Rurale de Saint-Saturnin"
On ne fait plus d'inhumation dans le cimetière qui la jouxte.
Certains pensent utiliser le carrelage de cette pauvre Chapelle pour réparer l'église paroissiale d'Ygos.
Hélas, on s'aperçoit alors que le carrelage a été pillé.

Après le règne de Louis-Philippe, nous arrivons à la 2éme république, avec son prince président Louis Napoléon. En 1849, le curé d'Ygos, l'abbé LAFITTE, écrit au préfet pour lui signaler l'urgence de la construction d'un nouveau cimetière.
Chaque fois que les fossoyeurs creusent la terre pour placer un cercueil, il mettent au jour d'anciennes sépultures.

Un généreux donateur, nommé BROUSTE, offre à la commune un terrain lui appartenant, dans le quartier de Jacquet.
L'emplacement du nouveau cimetière est défini, reste à faire les travaux du mur d'enceinte.
On pense à nouveau à la Chapelle de Saint-Saturnin.

Voici un passage de la lettre adressée au préfet en Octobre 1849 par
Monseigneur François Adélaïde Adolphe LANNELUC, évêque d'Aire:
___« Vu la délibération en date du 12 Août 1849, nous sommes d'avis qu'il y a
_____-lieu d'autoriser la fabrique de la succursale d'Ygos à démolir la Chapelle
____-_rurale de Saint-Saturnin et les murs de l'ancien cimetière pour en
_____-employer les matériaux à la construction des murs de clôture du nouveau
_____-cimetière, aux réparations de l'église paroissiale, à l'exclusion de toute
_____-autre destination qui ne serait pas spécialement autorisé d'avance par qui
_____-de droit. »

Et voila comment l'église devint Chapelle, et disparut ensuite, en rendant un dernier service, léguant son nom, maintenant accolé à celui d'Ygos.

_________________YGOS SAINT-SATURNIN









compteur de visite
Retourner au contenu