Aller au contenu

Histoire raconté et chanté

UN PEU DE GASCON > ça se CHANTE > Joan PETIT (yan petit)




______________________________________________L'HISTOIRE de Jean Petit (Yan Pétit), histoire vrais !

_________________________L'Histoire de Jean Petit contée et chantée


Jean Petit et les Croquants de Villefranche : un mouvement


Dans les paroles, " Pauvrot " (prononcer : praoubot)



____________Auròst tà Joan Petit
   
__________En país de Vilafranca,
__________Que s'i lhevèn per milièrs,
__________Contra lo gran rèi de França,
__________En mil shèis cents quaranta tres,
 
__________Mes òc, praubòt, mes òc praubòt,
 
__________En mil shèis cents quaranta tres.

__________Entà har guèrra a la talha,
__________Qu'avèn causit tres capdaus,
__________L'un Laforca, l'aute Lapalha,
__________Joan Petit qu'èra lo tresau.
 
__________Mes òc, praubòt, mes òc, praubòt,
 
__________Joan Petit qu'èra lo tresau.

__________Per tota l'Occitania,
__________Que'us aperavan croquants,
__________N'avèn per tota causida,
__________Que la miseria o la sang.
 
__________Mes òc praubòt, mes òc praubòt
 
__________Que la miseria o la sang.

__________E qu'estón per tròp d'ahida
__________Venuts per los capulats,
__________Eths que vivèn de trahida,
__________Çò qui n'a pas jamei cambiat.
 
__________Mes òc praubòt, mes òc praubòt,
 
__________Çò qui n'a pas jamei cambiat.

__________Que'us hiquèn dessús l'arròda,
__________E que'us croishín tots los òs,
__________D'aqueth temps qu'èra la mòda
__________De's morir atau, tròç a tròç.
 
__________Mes òc praubòt, mes òc praubòt,
 
__________De's morir atau, tròç a tròç.

__________E qu'estó ua triste dança,
__________Dab la cama, e lo pè, e lo dit,
__________Atau per lo rei de França,
__________Atau que dançè Joan Petit.
 
__________Mes òc praubòt, mes òc praubòt,
 
__________Atau que dançè Joan petit.

__________E l'istuèra qu'a hèit son viatge,
__________Qu'a pres camin de cançon,
__________Camin de ronda taus mainatges,
__________Mes uei que sabem, tu e jo.
 
__________es òc praubòt, mes òc praubòt,
 
__________Mes uei que sabem, tu e jo



populaire d’épopée (8 octobre 1643, une horrible fin)

peut être traduit par : "mon pauvre' ou 'pauvre petit'


REQUIEM POUR JEAN PETIT

En pays de Villefranche
Ils se levèrent par milliers,
Contre le grand roi de France,
En mille six cent quarante trois
 Mais oui, pauvrot, mais oui pauvrot,
 En mille six cent quarante trois.

Pour faire la guerre à la taille
Ils avaient choisi trois chefs:
L'un Lafourche, l'autre Lapaille,
Jean Petit était le troisième,
 Mais oui, pauvrot, mais oui pauvrot,
 Jean Petit était le troisième.

Par toute l'Occitanie,
On les appelait les croquants,
Ils n'avaient d'autre choix
Que la misère ou le sang.
 Mais oui, pauvrot, mais oui, pauvrot,
 Que la misère ou le sang.

Et ils furent par trop de confiance
Trahis par les notables;
Eux ne vivaient que de trahison,
Ce qui n'a jamais changé,
 Mais oui pauvrot, mais oui, pauvrot,
 Ce qui n'a jamais changé.

On les mit sur la roue,
Et on leur brisa tous les os,
De ce temps là, c'était la mode
De mourir, comme çà, morceau par morceau,
 Mais oui, pauvrot, mais oui, pauvrot,
 De mourir, comme çà, morceau par morceau.

Et ce fut une triste danse,
Avec la jambe, et le pied, et le doigt,
Comme çà, pour le roi de France,
Comme çà dansa Jean Petit,
 Mais oui, pauvrot, mais oui, pauvrot,
 Comme çà dansa Jean Petit.

Et l'Histoire a fait son voyage,
Elle a pris des chemins de chanson,
Et des chemins de ronde pour les enfants,
Mais aujourd'hui nous savons, toi et moi.
 Mais oui, pauvrot, mais oui, pauvrot,
 Mais aujourd'hui, nous savons, toi et moi

compteur de visite pour site
Retourner au contenu